mardi 25 octobre 2016

Le rôle de complément du Linky par l'ERL se précise

Bien entendu, si des affirmations sont erronées, merci de nous en aviser.

Il est important de se pencher vers ces compteurs à la complexité croissante et modulaire, comme on a pu le découvrir. Certainement, d'ailleurs, les modules ERL qu'ENEDIS semble avoir prévu d'ajouter ensuite aux compteurs Linky installés pourront "progresser" encore dans la recherche de plus en plus précise et insidieuse des modes de comportement humains, par la seule analyse de la courbe de charge fine.

 Sans doute pourront-ils aussi contribuer à lisser la consommation en "délestant" certains appareils gourmands, ou même en coupant automatiquement la consommation de certains ménages. Ceux en difficulté financière, de plus en plus nombreux, et d'autres encore parce que jugés trop énergivores. Ou pour d'autres raisons encore, judiciaires ou politiques. Tout est possible.

Nous nous sommes permis de donner quelques précisions techniques sur ces modules liés aux compteurs Linky (il ne semble pas que les autres compteurs connectés soient susceptibles d'arriver à ce degré de sophistication). Ces données ont été regroupées sur quelques pages, accessibles ici.


Non, ce n'est pas d'un haut niveau technique. Nous avons essayé de rendre les choses simples, dans la mesure où les compteurs connectés sont une donnée simple pour notre vie de tous les jours, qu'ils perturberont forcément.




Viendra sans doute un temps - peut-être est-il déjà venu -  où il deviendra vraiment nécessaire, vital, de choisir entre une société de plus en plus connectée électromagnétiquement, et de plus en plus inhumaine par la même occasion, et un mode de vie qui rejette ces chimères, et s'efforce de reprendre le contact direct, charnel, à fleur de peau, avec la nature, avec nos semblables gagnés par le même esprit de retour  au vrai, au tangible, aux joies simples et tellement gratifiantes.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous souhaitez réagir, c'est ici.