jeudi 29 décembre 2016

L'opération GAZPAR commence - comment dire non

A son tour le distributeur ENGIE démarre la mise en place, partout, de onze millions de compteurs de gaz pour remplacer les compteurs actuels, le plus souvent en parfait état de marche.

Sur Nantes Métropole, dès les 30 et 31 octobre, notre collectif a adressé un courriel à tous les maires du département afin de les prévenir sur les dangers du Gazpar, et de leur rappeler que ce sont eux qui ont le pouvoir d'en empêcher simplement l'essaimage, par l'interdiction d'utiliser les points hauts, châteaux d'eau, immeubles élevés, clochers... pour l'érection de réémetteurs. Nous ne pouvons en faire plus à leur place.




Désormais, ce sera à chacun, individuellement, de notifier son refus par accusé de réception, à la fois à Nantes-Métropole, et éventuellement en copie à son propre maire. Après tout, il est déjà prévenu.

Même chose bien entendu à GRDF régional et national, puisque grâce à nos amis de Niort nous avons désormais l'adresse postale de la cellule de coordination nationale pour la mise en place du Gazpar.

Les lettres-types que nous avons proposées sont incluses dans ce fichier ZIP à télécharger.

http://ti1ca.com/ygbzehwf-lettres-types-contre-GAZPAR-lettres-types-contre-GAZPAR.zip.html


Continuons : à ce jour, le nombre de communes qui ont pris des mesures se monte à 308.

Pour le collectif,

Jean-Claude

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous souhaitez réagir, c'est ici.